Articles

La crise pour faire le saut dans le futur de travail

La crise de la COVID-19 a envoyé plusieurs travailleurs et travailleuses à la maison. Les organisations doivent se tourner vers le télétravail et les organisations sont sens dessus dessous. Minimalement, le télétravail demande des outils technologiques pour parer à la proximité physique. Mais, le télétravail n’a pas à être qu’une simple transposition du travail de bureau vers la maison et les outils virtuels. Plus fondamentalement, la nécessité actuelle du télétravail est une occasion de créer le futur du travail lequel repose sur une nouvelle culture de collaboration

Depuis 2007, chez Percolab, nous expérimentons cette nouvelle culture du travail fondée sur une pratique radicale de la collaboration. Que l’on soit côte à côte dans le même espace, ou chacun chez soi, la collaboration se bâtit autour de quelques convictions fondamentales :

  • une finalité globale, accélérer la transition socio-écologique;
  • le pouvoir d’agir (agency) et le leadership de chacun par l’autonomie et la confiance;
  • prendre soin des relations en les nourrissant et les rétablir, au besoin;
  • l’apprentissage au jour le jour en posture d’apprenant; 
  • l’équilibre entre l’individuel et le collectif par la décision partagée;
  • la capacité individuelle et collective des êtres humains à s’auto-organiser;
  • la transparence d’emblée, rendre ses actions visibles et accessibles.

Dans son livre Going horizontal, notre collègue Samantha Slade présente des pratiques concrètes avec lesquelles nous pouvons incarner ces convictions. Cet ensemble de pratiques que nous utilisons et partageons a été développé depuis des années avec nos clients, nos partenaires, et organisations soeurs. Ces pratiques ont été raffinées à travers de multiples expérimentations et apprentissages permettant l’appropriation et la création d’un sens commun. Et notre approche se veut graduelle et pragmatique afin que chacun puisse s’approprier cette nouvelle culture sans craindre une transformation déstabilisante.

Dans notre travail d’accompagnement des équipes, nous observons que beaucoup de gens sont marqués par des histoires de collaboration déficientes, inefficaces et souffrantes. Ils en conservent des cicatrices qui les retiennent à se réengager dans des projets collaboratifs. Mais nous avons tous aussi des expériences de collaboration vitalisantes. Nous invitons les organisations à bâtir une culture collaborative forte pour éviter que la nécessité actuelle du télétravail ne réalise la prédiction de Morten Hansen affirmant qu’une mauvaise collaboration est pire que l’absence de collaboration.

La vitesse de la contagion de la COVID-19 nous rappelle notre interdépendance à l’échelle de la planète. Nous devons surmonter cette crise en faisant de cette interdépendance une force.  En se rejoignant dans un projet commun de prendre soin des uns, des autres et de la nature, nous donnons sens à la raison ultime de notre existence. Nous reconnaissons l’interaction et la connexion comme principes fondamentaux de tout ce qui vit. Cela élargit notre champ de vision et change naturellement notre façon de prendre des décisions. Cette crise est comme un tremplin qui s’enfonce pour mieux nous propulser. Les organisations dans lesquelles nous travaillons n’ont pas à être des boîtes ou des silos où nous sommes confinées. Le travail peut être un environnement riche et complexe dans lequel nous pouvons nous révéler à notre meilleur. 

En espérant que la question usuelle “Dans quelle boîte travailles-tu?” devienne “Dans quel jardin travailles-tu?”.

Article écrit par Denis Côté, membre associé de Percolab Coop

Domaines :
Secteurs d'activités : |
Méthodes et outils :