Innovons pour l’accès à la propriété

Vivacité Montréal vise à répondre à la problématique de l’exode des montréalais vers les banlieues. Pour contrer la spéculation immobilière et pour le maintien des amoureux de Montréal au cœur des quartiers centraux de la ville, Vivacité développe un modèle de propriétés à capital partagé qui offre un soutien financier à l’achat d’une propriété.

Percolab a collaboré pour la production d’un vidéo qui explique comment ce modèle innovant fonctionne.  Également, nous avons accompagné Vivacité pour la conception et la facilitation d’un événement qui réunit divers acteurs du milieu à échanger autour de l’enjeu et des histoires d’innovation en matière d’accès à la propriété – Benny Farm à Montréal, Cohabitat Québec et le Champlain Housing Trust aux États-Unis. Tisser le lien d’un projet d’innovation à d’autres projets, c’est travailler en communauté.


Domaines : | | | | | |
Secteurs d'activités : | |
Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |

L’art d’agir ensemble – Art of Hosting

Art of Hosting est une communauté internationale de praticiens qui engage équipes et groupes dans l’action pour le bien commun à partir d’approches pour travailler en contexte de complexité. Des formations Art of Hosting (AoH) ont lieu depuis quelques années sur tous les continents. percolab a senti le potentiel et l’importance de connecter le Québec à cette pratique et ses méthodologies pour développer des nouvelles façons de collaborer, de travailler et d’innover.


Nous avons lancé un appel et une équipe locale s’est formée.  C’est joint à nous trois amis de l’international :  Toke Moeller de Danemark qui a introduit AoH à la Commission Éuropéene, Chris Corrigan praticien aguerri de Colombie Britannique et Tuesday Ryan-Hart qui aide l’utilisation des méthodes AoH comme système d’opération à Columbus Ohio. Ensemble, nous avons co-crée une formation de trois jours en janvier 2013 à Espace Lafontaine, au coeur de Montréal et une deuxième en octobre 2013 au Toundra dans le parc Jean-Drapeau. En tout 250 personnes ont suivi la formation et ont pratiqué l’art de processus de groupes sous diverses formes.

Depuis, percolab poursuit son engagement par sa participation et soutien de la communauté de pratique et dans la mise en place des espaces numériques, au niveau local et international.


Réflexions sur l’impact de la formation  :

Cette rencontre a démultiplié notre capacité d’entrer en mouvement avec des praticien-nes en phase avec la culture d’ouverture, de partage, d’expérimentation et d’apprentissage émergente de notre organisme. Elle a aussi contribué à accélérer notre pratique collaborative à l’interne et au sein de notre CA. AoH permet un ancrage de l’authenticité.

Monique Chartrand, DG et Raquel Penalosa membre du CA, Communautique

Plusieurs ont écrit sur l’expérience :

Aussi, nous avons réfléchit à l’apport positif de faire un événement qui accueille les deux langues de Montréal  (The Joy of a bilingual event) et l’apport de garder notre posture d’apprenants (The Lost Practice of Apprenticeship).

Pour savoir plus sur des formations AOH à Montréal et la communauté de pratique, visitez le site :  Art of Hosting Montréal.

Domaines : | | | | | |
| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
Secteurs d'activités : | |
| | | | | | | | | | | |
Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |
| | | | | | | |

L’innovation ouverte dans un musée

Client : Le Musée canadien des civilisations

Le Musée canadien des civilisations renouvelle son exposition permanente pour 2017 et souhaite réaliser une exposition novatrice qui fasse vivre une expérience marquante à l’ensemble des visiteurs.

Le musée s’est tourné vers percolab pour sa capacité à mener des processus créatifs de co-design afin de trouver des solutions innovantes qui font rupture avec le connu, et son expérience dans des contextes complexes bilingues.

Pendant une période de trois mois, avec la participation d’une soixantaine de personnes (des employés des différents départements du Musée et des invités externes de milieux divers comme la danse, l’architecture, le design, l’histoire), percolab a conçu et conduit des ateliers de dialogue, de réflexion et d’idéation afin de faire émerger des pistes pour un tout nouveau concept d’exposition permanente. percolab a fourni un espace en ligne pour conserver et partager les riches contenus du processus.

Le processus a abouti sur cinq pistes inédites pour le futur.

Ce que les participants en disent :

C’est un processus de questionnement.

Je me sens chanceux de faire partie de ce processus.

Le processus est axé sur le futur, des nouvelles perspectives et non pas des contenus, ce qui nous a laissé plein de pistes à explorer.

J’avais des hésitations au début, mais je dois dire qu’elles se sont transformées en curiosité et j’ai commencé à anticiper les rencontres avec excitation.

L’inconfort et l’incertitude du processus sont très productifs.

Aborder une exposition dans la diversité est un modèle très pertinent.

Domaines : | | | | | |
| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
Secteurs d'activités : | |
| | | | | | | | | | | |
|
Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |
| | | | | | | |
| | |

Instaurer une culture d’innovation ouverte

Client : Communautique

Mandalab, un laboratoire ouvert citoyen, souhaitait se doter d’une structure et d’un processus pour développer la culture d’innovation ouverte afin de stimuler l’émergence, le développement et le réseautage de projets.

Comme percolab avait développé et expérimenté avec réussite un modèle et une pratique de cercles de collaboration,  c’était naturel d’associer les deux initiatives.

Depuis 2012, percolab soutien le fonctionnement des Cercles Mandalab,  en étant soit hôte, soit coach pour un groupe de personnes  de différentes organisations qui se retrouvent, en moyen une fois par mois, pour avancer ensemble leurs projets individuels tout en avançant un projet collectif.

C’est un processus simple et démocratique, inhabituel mais efficace ; le cercle aide à développer le projet du laboratoire vivant, à faire avancer des projets des participants et aussi à ce que tous peaufinent leurs capacités de XXième siècle (ex. collaboration, l’approche agile, les méthodes d’auto-organisation).


Témoignages des participants :

C’est nouveau , ça change de type de rencontres que je connais. Je viens pour apprendre des autres et faire avancer mon projet, pour expérimenter. J’aime moins la répétition – ici les nouvelles personnes rentrent, le lieu change.

C’est d’entrer dans d’autres milieux et « cercles ». Ça réponds à un besoin, échanger, apprendre, contribuer, apprendre des autres projets. Je fais beaucoup de meetings, ici c’est moins formaté, structuré, sans vouloir dire que c’est n’est pas structuré.

C’est l’andragogie vivant, apprendre entre adultes, ça fait évoluer le projet que l’on y dépose. Ça donne puissance à l’action. Le plus important c’est d’entrer en relation avec des nouvelles personnes et d’entendre la diversité de projets.

Domaines : | | | | | |
| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
| | | | |
Secteurs d'activités : | |
| | | | | | | | | | | |
|
| |
Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |
| | | | | | | |
| | |
| | | |

Une démarche à la living lab pour renouveler la stratégie

La Conférence régionale des élus, Montréal ville apprenante de la créativité et de l’innovation voulait se donner une démarche innovante pour aider l’organisation à imaginer son futur (nouveaux projets et orientations, l’amélioration des projets existants et repenser son mode de fonctionnement), avec en toile de fond la possibilité d’un laboratoire vivant.

percolab a été choisi d’une part pour sa familiarité avec les laboratoires vivants et leur méthodes et d’autres part pour son engagement et son réseau dans le milieu élargi de l’apprentissage ainsi que sa pratique dans des cercles de collaboration.

Les participants, provenant de divers milieux (des employés de la CRÉ, des personnes des milieux institutionnels et communautaires, des entrepreneurs en innovation sociale), se sont rencontrés à six occasions dans six milieux différents (une école de cuisine, une salle de répétition, un centre communautaire, les bureaux de l’organisation, un co-working et une bibliothèque) pour explorer en mode co-créatif et selon les méthodes d’un laboratoire vivant divers aspects de l’enjeu complexe.

De ces sessions de travail, riches de l’expérience et de l’expertise du groupe, ont émergé des pistes fraîches et en phase avec l’écosystème actuel de la CRÉ.

Domaines : | | | | | |
| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
| | | | |
| | | | | | | | | | | |
Secteurs d'activités : | |
| | | | | | | | | | | |
|
| |
| | |
Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |
| | | | | | | |
| | |
| | | |
| | | | | | | | |

Réflexion stratégique du cœur

Client : La maison à petits pas

La M.A.P.P. se demandait s’il serait possible de renouveler sa planification stratégique avec une démarche qui pouvait nourrir l’organisation de vie et d’énergie.

percolab a été invité pour sa capacité à offrir des processus sur mesure, son savoir-faire en activités de co-création, sa volonté à expérimenter des nouvelles manières de réaliser une planification stratégique et sa manière de travailler à partir du coeur (en mode authentique).

percolab a conçu, planifié et conduit une démarche de planification stratégique en six ateliers participatifs. L’équipe a pu se rebrancher avec empathie sur le milieu que l’organisation dessert et son écosystème plus large, et les nourrir avec des initiatives et des pratiques inspirantes dans le monde.

Le processus, fort apprécié des participants, a donné naissance à une planification en mode agile.

Domaines : | | | | | |
| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
| | | | |
| | | | | | | | | | | |
| | | | | | |
Secteurs d'activités : | |
| | | | | | | | | | | |
|
| |
| | |

Méthodes et outils : demarche-appreciative | | | |
| | | | | | | |
| | |
| | | |
| | | | | | | | |
| | | | |