Invitation : Série 5à7 Dégustation de nos pratiques – 23, 30 janvier et 6 février 2018

Workshop-Percolab-Montreal-2018

INVITATION

  • Lieu

    ECTO, 936 av. Mont-Royal Est, 2e étage, Montréal H2J 1X2

    Montréal, Québec, Canada

  • Date

    23, 30 janvier et 6 février 2018

  • Heures

    16h30

  • Organisateur

    Percolab Montréal

En janvier, Percolab offre une série de trois rencontres pour vous aider à remettre l’humain au centre du travail et (pourquoi pas!) contribuer à la révolution des organisations. Du réseautage apprenant, léger et ludique, en mode 5 à 7, pour partager quelques-unes des pratiques que nous appliquons au quotidien.

Session #1 (23 Janvier)- Ouverture. Comment s’ouvrir à de nouvelles possibilités? Énergiser les pratiques et bien débuter et fermer les réunions.
Session #2 (30 Janvier)- Émergence. Comment répondre à ce qui émerge et vivre avec l’incertitude? S’ajuster de manière agile en étant à l’écoute de ce qui est là.
Session #3 (6 fevrier)- Décision. Comment converger sur une décision commune qui nous permet d’avancer? Pratiquer la prise de décision par consentement. 6 février 2018

Coût: Participation consciente en économie du partage. (Ensemble, les participants s’engagent à partager la responsabilité financier avec les organisatrices en assurant de couvrir les frais de base, après une divulgation transparente des coûts associés à l’événement. La dernière fois que nous avons tenu un atelier de soirée similaire, les participants ont donné entre 15$ et 50$.) Plus savoir plus sur le sujet, voir notre nouvelle article de blog (en anglais):
https://medium.com/percolab-droplets/there-is-more-than-one-way-to-price-a-workshop-experiments-in-shared-economy-2c36f25ea0c7

  • Nom(s) des organisateur/trice(s)

    Laurent et Meghan

  • Contact

    Courriel :  laurence [at] percolab.com, meghan [at] percolab.com

Domaines :
Secteurs d'activités :
Méthodes et outils : base-de-connaissances | |

Un territoire comme un commun

« Le Collectif des Garrigues a pour finalité de rassembler et de valoriser les expériences et les connaissances sur la garrigue, de contribuer au rapprochement des acteurs du territoire, et de susciter la réflexion sur le futur des garrigues, préservant et développant les spécificités de ce territoire, dans le respect des milieux et de sa vie citoyenne. »

nadineNadine Jouanen de l’équipe percolab, basée à Montpellier, France, emmène notre travail dans le Collectif des Garrigues. Le dernier webzine du collectif a fait un zoom sur Nadine. Le voici, reproduit ici :

Quel est votre lien avec le Collectif des Garrigues?
J’ai découvert le Collectif à mon arrivée ici en 2014. Je renoue avec ma région d’origine après 30 ans passées ailleurs dans le monde! Il m’aura fallu tout ce temps pour découvrir que mes racines étaient plongées profondément dans la garrigue. Ma jeunesse, passée à Nîmes, a ancré en moi ce paysage, les odeurs de thym et de pin, les caillasses et les vignes. Manu et David sont venus me chercher pour participer au bureau en 2015 et j’ai dit oui sans hésiter tant l’intention du Collectif des Garrigues colle à mes valeurs, ma vision de cette région et de l’animation citoyenne, multiple dont a besoin un territoire.

Que pouvez-vous apporter au Collectif et que vous apporte-t-il en retour? 
J’espère pouvoir apporter un surplus de participation, puisque c’est une compétence forte que je suis soucieuse de propager autant que possible. C’est la raison pour laquelle je travaille souvent avec l’équipe pour préparer le déroulé des ateliers, les rencontres, les forums et faire en sorte que l’intelligence collective se manifeste à plein. La reconquête des biens communs, et la gestion de nos communs est un autre axe important pour le Collectif et j’aimerais que mon action au plan national et international ait un impact positif pour une meilleure reconnaissance du Collectif comme acteur clé pour notre territoire sur ce sujet sensible et tellement important.
En retour, le collectif m’apporte une meilleure connaissance, profonde, multiple et transversale de ce bout de terre qui me tient à cœur.

16278976415_f8a75fa50b_k

Quel projet vous motive le plus?
Je crois que c’est le projet global, c’est à dire le croisement entre tous les projets du Collectif. Cette vision du territoire dans toutes ses dimensions: géographique, humaine, économique, historique, culturelle… Je le vois bien en ce moment, où un nouveau groupe, Patrimoine et Arts Vivants est en train de se former et que je suis ravie d’accompagner. C’est formidablement enrichissant et c’est une chance incroyable que de pouvoir participer, modestement, à la reconnaissance de notre Garrigue et à son développement harmonieux. Je le dis souvent: vous vivez ici, adhérez et venez participer à nos chantiers, vous n’allez pas en revenir!

16664017177_cd0ba4e6ae_k

Domaines :

Secteurs d'activités :

Méthodes et outils : base-de-connaissances | |
| | | | |

Partager ses connaissances autrement

Domaines :

| | | | | | | | |
Secteurs d'activités :

| |
Méthodes et outils : base-de-connaissances | |
| | | | |
| | | | |

Métamorphose de l’Insectarium (Espace pour la vie)

L’Espace pour la vie c’est un mouvement initié par les quatre Musées de Nature de Montréal – le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium. Métamorphose est un projet ambitieux d’agrandissement de l’Insectarium de Montréal qui vise à faire vivre aux visiteurs des expériences sensorielles globales et des rencontres inédites qui ravivent le rapprochement humain/insecte et créent un lien émotif indispensable à l’avenir de la planète, à notre avenir comme être humain.

Un processus de co-design a été structuré autour de cinq thématiques : le biomimétisme, le sens/corps, l’échelle/espaces, le temps/cycles, le visiteur/acteur. Deux valeurs fortes ont guidé la démarche : la biophilie et l’inédite. La démarche s’est fait à travers une série d’ateliers d’idéation pour explorer et ouvrir, du prototypage pour tester et valider et un atelier synthèse pour faire émerger le pré-concept. La démarche est construite, entre autre, avec des approches créatives de « Design thinking », des méthodes d’intelligences collectives et des pratiques de représentation visuelle. Un groupe noyau constitué des employés de l’insectarium et des experts de différents métiers (choréographe, cinéaste, architecte, designer, muscicien) s’est engagé pour toute la durée du processus. Des experts de l’international se sont rejoints de manière ponctuelle à la démarche.

Nous avons co-construit la stratégie de la démarche et assuré la conception, la facilitation et la documentation de tous les ateliers et le prototypage.

Domaines :

| | | | | | | | |
| | | | | | | |
Secteurs d'activités :

| |
|
Méthodes et outils : base-de-connaissances | |
| | | | |
| | | | |
| | | | | | | |

Rehaussement des environnements d’apprentissage physiques et numériques

Client : Université de Montréal, Faculté de l’aménagement

Établir de façon collective une vision et une série de principes directeurs pour le rehaussement des environnements physiques et numériques pour la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal pour mieux soutenir les apprentissages. Le principal livrable du groupe de travail formé pour ce chantier est un plan d’action comportant des propositions d’action à court terme pour l’amélioration de l’espace actuel et des propositions pouvant être intégrées dans le cadre d’un futur projet de nouveau pavillon pour la Faculté.

Défis et innovations :

  • Une approche systémique qui intègre les pratiques pédagogiques, les modèles organisationnels, les outils technologiques et l’espace physique
  • Une démarche inclusive, mettant à collaboration tous les membres de la Faculté : étudiants, équipes professorales des cinq unités, etc.

Rôle de percolab:

  • Conception, animation et documentation d’une série d’ateliers avec le groupe de travail, servant à la co-construction de la vision et des principes directeurs
  • Recherche et rédaction de fiches descriptives de pratiques innovantes dans le monde
  • Observation participante dans les cours, conduite d’entretiens et animation d’ateliers avec les membres de la Faculté
  • Installation d’un espace numérique de partage pour le projet

Domaines :

| | | | | | | | |
| | | | | | | |
| | |
Secteurs d'activités :

| |
|

Méthodes et outils : base-de-connaissances | |
| | | | |
| | | | |
| | | | | | | |
| | | | | | | |

ECTO – Coopérative et espace de travail partagé

percolab a initié la création d’un espace coopératif de travail (co-working) au coeur de Montréal pour les travailleurs indépendants, petites organisations et micro-entreprises. La coopérative de solidarité ECTO offre un accès abordable à un lieu inspirant qui aide des individus à développer leurs compétences et  leurs projets.

Innovations

  • Un espace qui réunit des personnes de pratiques diverses dans un même espace, avec toute la synergie que ça provoque
  • Un aménagement et des forfaits modulaires et flexibles qui permettent aux personnes de travailler  seul ou en petite équipe, ou encore d’utiliser l’espace pour des activités et évènéments de plus grande envergure (formation, lancement, etc.)

Rôle de percolab

  • Initiateur du projet
  • Membre fondateur de la Coopérative de solidarité ECTO
  • Bénévole pour la recherche et l’aménagement de l’espace
  • Bénévole pour le montage financier du projet
  • Participation au Conseil d’administration
  • Investisseur financier dans le projet

Dans les médias

Voir aussi :

,

Percolab awarded Montréal Community Cares Award

/
Delighted to be recipient of a Montreal Community Care Award
,

Coop ECTO - Espace coopératif de travail - Bienvenue chez vous !

/
So, we had great working on this video, Yves is the one with the lovely voice, and me, well check out the little drawing fun I had 0:48 !! ça marche 🙂
,

ECTO, espace coopératif de travail, recherche des membres

/
Nos bureaux dans l'espace coopératif ECTO.
Domaines :

| | | | | | | | |
| | | | | | | |
| | |
| | | | | |
Secteurs d'activités :

| |
|

| | |
Méthodes et outils : base-de-connaissances | |
| | | | |
| | | | |
| | | | | | | |
| | | | | | | |
| |