À quoi sert une formation percolab?

Je suis consciente que notre approche de formation est non-conventionnelle, voir déstabilisante pour les participants.  

IMG_8573

Formation auprès des élus et agents de développement économique du Québec.

Il y a trois motivations derrière notre modèle  :

  1. Connecter ses façons de travailler avec des cadres conceptuels pour créer du sens.
  2. Vivre des expériences qui permettent d’entrer dans des subtilités pour amplifier sa manière de travailler.
  3. Construire sur ce que l’on fait déjà si bien avec plus de conscience.
insertion sociale

Atelier offert au secteur des entreprises d’insertion sociale du Québec.

Pas évident d’avoir des indicateurs sur de telles intentions.

22201119801_40cf225403_k

Des participants en plein travail lors d’un atelier sur les Méthodes d’intelligence collective.

Quand Philippe Garon, un participant d’une formation en région (Gaspésie, Québec), m’a fait un retour sur son expérience, ça m’a fait chaud au coeur. J’entends l’impact à travers son récit.

Garon_Festival_Caraquet

Philippe Garon en action professionnelle.

“Bonjour !

Je suis un artiste multidisciplinaire qui vit en Gaspésie. J’offre aussi mes services en rédaction, correction et animation. Grâce à la direction régionale du ministère de la Culture et des Communications, j’ai eu la chance de suivre une formation de Percolab avec Samantha Slade ici à Bonaventure en juillet 2015. En compagnie de 15 autres intervenant(e)s culturels de toute la région, j’ai pu me familiariser avec de nouvelles techniques de mobilisation créative. Quelle belle bouffée d’oxygène ! Nous avons pu nous familiariser avec plusieurs méthodes originales pour dynamiser les rencontres des multiples organisations qui œuvrent dans nos milieux. Samantha a réussi à adapter le contenu et son approche en fonction de nos réalités.

Personnellement, depuis cette formation, j’applique le plus possible dans mon travail mes apprentissages et je sens réellement une différence. Mes clients aiment expérimenter des activités qui sortent de l’ordinaire dans le cadre de leurs réunions. Leur efficacité et le plaisir qu’ils éprouvent à travailler ensemble s’en trouvent décuplés. Mais au-delà des méthodes que nous pouvons maintenant leur proposer, il y a l’importance de l’ambiance, de l’atmosphère que nous installons au sein des équipes que nous aidons. Mettre l’accent sur l’énergie positive, sur l’intelligence collective. Offrir aux gens un maximum d’espace pour leur permettre de s’exprimer et prendre le temps de vraiment les écouter. Encourager le questionnement, le rire, l’accueil des émotions, la réflexion, la créativité et la recherche d’idées audacieuses. Voilà un programme ambitieux, mais tellement motivant ! Percolab m’a donné le goût de pousser plus loin la maîtrise de l’art d’animer pour aider les gens de chez nous.”

IMG_3585

Philippe Garon en plein travail lors de la formation percolab dans sa région.

Merci Philippe pour un retour si ouvert. Si vous avez un retour apprenant suite à un atelier ou expérience percolab, svp partagez!!

Domains: | | |
Segments: | | | | | | | | | | | |
Methodologies and tools: fish-bowl-en | | | | | | | | | | | |

Mobilisation créative et collaborative des milieux culturels

Nous vivons dans une société qui prône le travail individuel : on nous demande trop souvent de faire en solo plutôt que de faire avec les autres. Cette vision axée sur l’individu est un puissant frein lorsque nous souhaitons nous engager dans des projets majeurs qui sont en réponse à des besoins réels et pressants. Seul dans son coin, il est difficile d’imaginer les solutions neuves et adéquates qui méritent d’être mises de l’avant!

laurentides2

Pourtant, dans le secteur culturel, les acteurs manifestent l’intérêt de collaborer et de cocréer afin de renforcer les capacités de leurs organismes et des personnes. Même si cela peut sembler anodin, le fait de réussir à travailler en partenariat avec d’autres s’avère une expérience puissante et fructueuse.

Mais ce n’est pas simple, l’expérience le démontre. Nous avons tous déjà vécu des projets qui ont été ralentis, voire même annulés suite de difficultés de tous ordres entre les différentes instances impliquées. Comment se crée cet écart entre le potentiel transformateur d’un projet et la réalité parfois autre de sa mise en œuvre? La réponse se trouve en grande partie dans les méthodes et les cadres conceptuels qui nous guident dans le travail.

Si l’on souhaite développer sa capacité à réaliser et à réussir les projets partenariaux ou multi-acteurs, il importe de recourir à des méthodes qui ajoutent à la fois de la rigueur et de la légèreté à la collaboration, qui nous aident à voir les différences entre les parties prenantes comme des forces et non des embûches, et qui font la part entre ce qui est essentiel à chacun et ce qui est accessoire. Bien que ces approches soient différentes des manières de faire auxquelles nous sommes habitués, elles nous sont familières puisqu’elles font appel à notre sensibilité, à notre intuition et au gros bon sens.

Ces méthodologies nous aident aussi à déceler les patterns récurrents propres aux processus collaboratifs pour pouvoir agir ensuite. À titre d’exemple, personne ne veut être contrôlé, mais on aime tous dicter ce que les autres devraient faire : comment dénouer cette situation qui montre que le pouvoir est un enjeu de premier plan dans les relations entre les personnes?

La mobilisation créative consiste avant toute chose à suspendre les suppositions avec lesquelles on travaille, à prendre du recul et à s’ouvrir à de nouvelles façons de faire. Les processus de cocréation sont au cœur de l’interdépendance et l’évolution constante de la vie.

IMG_4348

Trois astuces pratiques pour mieux collaborer et pour créer des partenariats durables

  1. Faire preuve d’ouverture à l’égard des autres, en invitant des personnes nouvelles aux conversations, afin d’ouvrir le partage de l’information et aller plus loin vers des territoires inexplorés.

  2. Pratiquer le lâcher-prise, en acceptant la vulnérabilité que le processus nécessite et en acceptant de travailler en mode brouillon avec d’autres.

  3. Renforcer le passage de « mon projet » à « notre projet ».

Percolab a collaboré avec le  Conseil de culture de la  Laurentide en offrant une formation sur la Mobilisation créative et collaborative des milieux culturels. Cet article a été publié dans le journal local en lien avec cette formation et les photos proviennent de la formation (prises par percolab). 

Domains: | | |

Segments: | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
Methodologies and tools: fish-bowl-en | | | | | | | | | | | |
| | | | |

L’innovation c’est la pollinisation

Qu’est-ce que l’innovation sociale? Est-ce une rupture ? Une évolution ? Et si on parlait plutôt de pollinisation?

L’équipe percolab a collaboré récemment avec le Rendez-vous de l’innovation sociale organisé par le Réseau québécois de l’innovation sociale (RQIS) dont nous faisons partie. Les multiples expériences de la journée nous ont permis de réfléchir autour de cette idée de l’innovation comme pollinisateur.

Indicateurs de l’innovation sociale et fishbowl

Un guide a été créé par le réseau pour aider à développer ces indicateurs et nous avons collaboré avec Luc Dancause et le projet La carotte joyeuse pour faire un premier essai de mise en application du guide. Lors du Rendez-vous, nous voulions partager cette expérience plus largement et nous avons opté pour la méthodologie de “fish bowl” pour faciliter une conversation avec les 200 participants. Cette méthodologie nous aide à réfléchir ensemble autour d’un sujet complexe, en l’occurrence les indicateurs de l’innovation sociale. L’intelligence collective de l’auditoire pouvait emmener la conversation dans des zones surprises et les personnes ressources qui ont entamé la conversation ont elles aussi appris. C’est une conversation authentique où nous étions tous dans notre curiosité et apprentissage.

rqis fishbowl

Crédit photo: Toma Iczcovits

https://en.wikipedia.org/wiki/Fishbowl_(conversation)
percolab article : Valoriser et honorer l’expertise dans les processus participatifs

L’effet domino

percolab a tenu une “aire d’animation” lors de l’événement et nous avons apporté des centaines de petits dominos pour explorer l’idée de l’effet domino et l’innovation sociale.

Des gens ont inscrit sur des dominos leur réponse à la question :

Qu’est-ce que l’innovation sociale pour vous?

IMG_8192
Le jeu nous aide collectivement à faire du sens.
IMG_8274

Nous ne sommes pas seuls à être fascinés par des dominos. Le Metropolis Festival à Copenhague en a fait un événement urbain spectaculaire avec 7000 blocs en béton.

La vidéo montre avec simplicité et brio l’effet de domino :

L’innovation sociale se fait par des petits changements.

Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world; indeed, it’s the only thing that ever has. Margaret Mead

Jeu des questions puissantes

Nous avons proposé un jeu des questions puissantes, créé par Helen Titchen Beeth, praticienne de Art of Hosting/l’art d’agir ensemble à la commission européenne. Comme l’aire d’animation était dans un espace public il a fallu ajuster le jeu.

Nous l’avons modulé pour que ça puisse se faire en 6 minutes avec 6 personnes. Une personne a une question et les 5 autres ont 5 minutes pour lui poser des questions en lien avec sa question initiale. Personne ne répond ou fait des commentaires – 5 minutes avec uniquement des questions qui sont posées.

Pour assurer une qualité d’écoute, 2 personnes seulement au centre ont le droit de parole. Les personnes à l’extérieur écoutent et, quand elles veulent prendre la parole, elles changent de place avec une personne à l’intérieur. Quelques personnes doivent faire l’interface avec le public autour pour expliquer ce qui se passe et chemin faisant protéger l’espace intime du jeu. À la fin des 5 minutes le porteur de question produit une deuxième version de la question.

IMG_8228

Des gens ont apprécié comment en l’espace de 5 minutes ils ont trouvé plus de clarté et leur question aiguisée et améliorée.

Et puis la magie de la pollinisation a fait qu’un passant nous a demandé si on était en train d’utiliser la méthode d’Augosto Boal, fondateur du théâtre des opprimés au Brésil et ancien maire de Rio. Il est l’initiateur du théâtre législatif qui a développé des techniques pour aider des gens à réfléchir sur des situations et problématiques ensemble en mode jeu. Nous avons ri ensemble – toutes ces méthodes font parties des communs.

IMG_8246

 

 

Domains: | | |

| | | | | | | | | | |
Segments: | | | | | | | | | | | |
| | | | | |
|
Methodologies and tools: fish-bowl-en | | | | | | | | | | | |
| | | | |